PCS

Institué également par la loi du 13 aout 2004, et par décret du 13 septembre 2005, le Plan Communal de Sauvegarde PCS regroupe l’ensemble des documents de compétence communale contribuant à l’information préventive et à la protection de la population. Il détermine, en fonction des risques connus les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité, recence les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d’accompagnement et de soutien de la population.
La commune a donc l’obligation d’élaborer un Plan Communal de Sauvegarde, au-delà des textes et de l’obligation légale, le Plan Communal de Sauvegarde est un outil que chaque commune peut librement rédiger et permet en cas d’évènement grave ou exceptionnel, de soutenir la population et protéger l’environnement et les biens.
Le conseil municipal, après avoir pris connaissance du PCS (plan communal de sauvegarde) et entendu les explications du rédacteur, et après en avoir délibéré décide à l’unanimité d’adopter le PCS.
Le Plan Communal de Sauvegarde vient en complément de l’intervention des services de secours sous la responsabilité du Directeur des opérations. (Maire ou Préfet) Le Plan Communal de Sauvegarde participe à la protection des populations en organisant les obligations de sauvegarde du Maire vis-à-vis de ses administrés.
C’est le maillon local de l’organisation de la sécurité civil.
Un risque ne doit pas être subit, il doit être géré.